Une séance d’aqua bike, des amis et un taboulé libanais

18 sept

1 an et demi que je n’avais pas fait de sport… 1 an et demi que je tournais en rond entre les sablés au parmesan, les gratins de butternut et ravioles de Romans (je vous en parle très vite de ce gratin) et les muffins au chocolat, 1 an et demi que la barrique avait pris possession de mon corps (SORS, barrique, SORS !), 1 an et demi que mes seuls exercices consistaient à des bagarres guili avec ma fille (excellent échauffement cependant. Attention au claquage quand même)… Et j’en passe et des meilleures.

Courir toute seule ? Bof. J’ai essayé, j’ai des super baskets qui hibernent sagement dans le placard mais bof. Aller dans une salle de sport ? Re bof. Le mélange des fluides et les zieutages intempestifs ne m’enchantent guère. Avoir un cours personnalisé avec un coach ? Pas mal, surtout que je l’ai fait pendant un certain temps lorsque j’étais encore » riche » (et que je touchais mes allocations chômage huhu). Mais là, à moins de toucher le jackpot dans les 2 secondes qui suivent (je sais, suis trop rapide !)… Donc… Re re bof. Reste la piscine et là je dis « Pourquoi pas ». J’aime bien nager, j’adore l’eau. Si la perspective de faire des longueurs m’enthousiasmait à une époque, là j’ai peur de m’ennuyer. Et puis la piscine la plus proche de chez moi est à 30 minutes en voiture (ô joie de traverser les bois dans la nuit noire, en plein hiver Aouhouhouhouh fait le loup). En faisant des recherches sur le Net pour savoir quelles activités hormis l’aqua gym pouvaient exister, je tombe sur THE ACTIVITY top fashion, trop d’la balle, qui te fait un corps de rêve totalement gainé dans l’eau. J’ai nommé L’AQUA BIKE !!! Tu prends un vélo type d’appartement, tu enfiles des chaussons en plastique, tu mets ton maillot de compèt, tu grimpes dessus et avec tes « copines » de séance tu pédales au son de la musique et de la douce voix de ton moniteur. Tout cela pendant 45 minutes !

Samedi dernier, j’ai embarqué avec moi, une de mes meilleures amies, Mlle V. qui était venue nous voir pour le week-end avec son chéri Mr S. Je crois pouvoir dire qu’elle n’a pas été déçue du voyage, surtout que la séance était à 9h. Je vois déjà ta mine horrifiée, lectrice et lecteur de mon coeur. Mais ne t’inquiète pas, nous avons survécu et ce créneau n’est finalement pas si mal car il permet ensuite de vaquer à ses occupations comme notamment d’aller chercher de quoi se régaler pour le déjeuner.

Au moment d’établir les menus pour ce fameux week-end, j’avais envie de leur proposer quelque chose de léger mais de goûteux. Quelque chose qui les fasse voyager. De là est née l’envie de leur préparer un taboulé libanais.

La 1ère fois que j’ai fait un taboulé libanais, c’était il y a 2 ans maintenant. Depuis, je n’en n’avais plus refait. Et ce fut un tort, je vous l’assure.

Comme vous, j’ai des souvenirs de taboulé de la grande distribution avec moult semoule, des légumes tout mous, un litre d’huile pour humidifier le tout. Résultat, un truc chimique en bouche qui donne des aigreurs d’estomac. HERK !

Point de tout cela avec le taboulé libanais puisqu’il est essentiellement fait à partir de persil et de menthe. Un peu de boulghour, point trop n’en faut, un assaisonnement, des oignons, des citrons et des tomates. Vous secouez, vous remuez le tout et HOP, vous avez un plat fraîcheur hors du commun.

Pour ma part, je n’ai pas utilisé d’oignons ni de citrons (Mr M, mon cher astre n’appréciant pas le goût des agrumes dans les plats salés).

C’est pourquoi je vous présente: le Taboulé Libanais made by Cook N’Tinem

DSC08068

 

Il vous faudra pour 6 personnes

3 bottes de persil plat

2 bottes de menthe

12 tomates cerise

75 grammes de boulghour cru

Huile d’olive

Vinaigre de votre choix (ici de dattes et de miel de chez Vom Fass Liège)

Sel, poivre

 

DSC08069

 

Et comment qu’on fait ?

Cuire le boulghour comme indiqué sur la boîte d’emballage. Le refroidir et réserver.

Laver le persil et la menthe. Les effeuiller et les hâcher au couteau. Mettre le tout dans un saladier.

Couper en deux les tomates cerises et les ajouter aux herbes. Ajouter le boulghour dans le saladier.

Préparer la vinaigrette. Dans un petit bol, verser 3 CS de vinaigre de votre choix et 5 CS d’huile d’olive. Emulsionner et verser le tout dans le saladier. Bien mélanger. Assaisonner selon vos préférences.

Servir.DSC08071

Et comment que c’était ?

Comme je l’ai dit, c’est une version simplifiée du vrai taboulé libanais. Aussi simple fut-il, il a eu un franc succès même de la part de Mr M (mon bel astre). Les goûts étaient présents, pas de prédominance de tel ou tel ingrédient. Et nous avons servi ce taboulé libanais avec une saucisse de canard cuite au BBQ :) Le rêve en somme !

Vous essayez ?

A très vite !

Pas encore de commentaire

Faire un commentaire