L’Oiseau Bleu, un déjeuner où il fait bon voyager

16 jan

Jamais je n’aurais écrit un post aussi rapidement … Aussitôt dégusté, aussitôt publié ! Action, Réaction ! Hop, hop, hop, on partage, on diffuse, on clame haut et fort son engouement ! Youplaboum, on fait la danse de la joie gustative.

Car oui, aujourd’hui j’ai passé un moment gustatif plus qu’agréable où tout était juste et équilibré: le dressage, les saveurs, les arômes, les textures. Où tout est fait pour vous sentir juste bien avec une équipe aux petits soins, où tout coule de source.

Cet endroit ? Le restaurant L’Oiseau Bleu à Bordeaux. Tenu par le Chef Frédéric Lafon et son épouse Sophie Lafon Manquest, ce restaurant se veut être « un appel aux voyages avec une cuisine et une carte des vins inspirées de leurs (nos) différentes expériences ». Situé depuis avril 2008 dans le quartier de la Bastide à Bordeaux, c’est un établissement où les gens ne viennent pas par hasard. Ils savent que s’arrêter chez Frédéric et Sophie c’est à coup sûr voyager vers d’autres contrées et passer un moment comme suspendu hors du temps. Oui, je suis lyrique … et alors ??? Quand j’aime, je m’envole !

J’ai eu l’opportunité de rencontrer les propriétaires de L’Oiseau Bleu lors d’un Salon CHR organisé par la ville de La Teste de Buch. C’est Chantal Descazeaux, blogueuse ès gastronomie avec Assiettes Gourmandes qui a eu la gentillesse de me les présenter.

S’en est suivi un dîner de gala à 4 mains à L’Oiseau Bleu avec Frédéric Lafon et Christophe Girardot auquel j’ai eu la chance d’assister et me régaler. Une première entrée en matière plus que concluante et qui me faisait dire qu’il fallait impérativement que j’y retourne pour vraiment déguster la cuisine du Chef (si vous souhaitez vivre ce dîner de gala par article interposé, c’est ICI et ICI que cela se passe chez les copines).

Saisissant au vol l’occasion d’aller à L’Oiseau Bleu et de faire connaître cet établissement à une de mes amies, nous avons donc débarquées toutes les deux au 127, Avenue Thiers aujourd’hui.

Le choix a été vite fait. Nous prendrions le menu du jour à 25 Euros avec Entrée, Plat, Dessert. Avec une demi-bouteille de Château Rochemorin, AOC Pessac Léognan blanc (l’abus d’alcool est dangereux pour la santé).

Que la fête des papilles commence !

En entrée, nous avons eu

DSC09833

Bisque de gambas, mini gambas bio grillées

Un délice de bisque avec des mini gambas croustillantes à souhait.

A suivre, le Plat

DSC09837

Suprême de pintade rôtie, jus à l’huile de truffe, risotto croustillant

Cuisson parfaite de la pintade. Un risotto très intéressant de par sa texture croustillante. Et … un premier cadeau de la part du Chef Frédéric Lafon: une truffe en julienne toute en subtilité et arômes. Le Chef venait tout juste de recevoir des truffes de Charentes et il a eu la gentillesse de nous en proposer. Mon amie s’en est d’autant plus réjouie que c’était la première fois qu’elle goûtait à de la truffe. Elle a beaucoup aimé.

Et nous terminons par le Dessert

DSC09841

Variation autour de l’agrume, brunoise de pomelo, ananas et pamplemousse. Disque de chocolat Valrhona et guimauves au chocolat, sorbet mangue-passion

Là aussi, nous avons été gâtées. L’équipe nous a servi ce dessert en exclusivité top mondiale (héhé) puisqu’il fait parti de la nouvelle carte qui aura été divulguée ce soir. Quand je vous dis que nous avons été chouchoutées … !

Le dessert était parfait pour conclure ce déjeuner. Frais, chocolaté avec un coup de coeur pour les guimauves. Bravo au nouveau pâtissier du restaurant qui a notamment travaillé dans les cuisines du Gabriel.

Et avant de partir, avec notre thé, le petit plateau des mignardises

DSC09843

Guimauves, pâtes de fruit, cannelé et financier

En un mot comme en cent, je tiens à remercier encore une fois Frédéric et Sophie Lafon pour leur gentillesse, leur sens du partage, leur accessibilité. On se sent vraiment bien dans leur maison ! Je reviendrai, c’est sûr et certain.

Restaurant L’Oiseau Bleu

127, Avenue Thiers – 33100 Bordeaux

Tel: 05 56 81 09 39

6 Réponses pour “L’Oiseau Bleu, un déjeuner où il fait bon voyager”

  1. Patricia 16 janvier 2014 à 22 h 23 min #

    un joli article qui donne envie de retourner chez Frédéric et Sophie Lafon à L’oiseau bleu, j’en ai l’eau à la bouche, merci pour le partage de ce déjeuner

    • Cook N Tinem 17 janvier 2014 à 14 h 00 min #

      Hier, je me suis remémorée notre dîner à 4 mains Patricia dans ce bel établissement. Je planifie déjà l’occasion où nous pourrons nous y rendre avec ma petite famille !

  2. Exertier 17 janvier 2014 à 6 h 43 min #

    Étant Bourguignon, il m arrive de venir régulièrement dans la région et je confirme que c est sans hésiter une des très bonnes tables de la région. …une cuisine précise et inventive …si l oiseau est bleu…la vie est rose lorsque l on a la chance de’ déguster la cuisine du chef Frédéric . Son épouse sera d un bon conseil pour harmoniser les vins et mets.

    • Cook N Tinem 17 janvier 2014 à 13 h 58 min #

      Vous avez très bien résumé ce fabuleux établissement Philippe !

  3. article 20 janvier 2014 à 9 h 27 min #

    Je découvre vos articles avec grand interêt, il sont passionnants

    • Cook N Tinem 20 janvier 2014 à 13 h 13 min #

      Merci !

Faire un commentaire